Sommes-nous vraiment ce que l'on croit être ? Où sommes nous juste plongée dans l'illusion de ce monde qui nous berce d'illusions ?

- Qu'est-ce qu'il y a ?

- Je sais pas en fait...

Je me sens seule souvent, très souvent.

Je me sens vide et trop pleine à la fois.

Je pense à mon passé et mon futur à la fois qui sont pourris aussi bien l'un que l'autre...

Je suis à fleur de peau chaque minute , la moindre chose qui ne devrait même pas me toucher, me bouleverse désormais...

Mis à part cela il n'y a rien.

"Tu es et tu resteras dans ma mémoire la plus belle chose qui me soit arrivée. Je réalise combien je t’aime en t’écrivant ces mots."
— (via vivreaveclesmaux)

(via desbleusaucoeur)

"J’ai vécu là où les souvenirs se forment à deux, à l’abri d’une seule confidence où tu règnes encore.Tu m’as donné ce que je ne soupçonnais pas, un temps où chaque seconde de toi comptera dans ma vie bien plus que tout autre seconde. J’étais de tous les villages, tu as inventé un monde. Te souviendras-tu, un jour ? Je t’ai aimé comme je n’imaginais pas cela possible."
— (via vivreaveclesmaux)

(via desbleusaucoeur)

reinedidon:

tu aimes encore et sans arrêt
ce bien trop véritable amour
si véritable qu’il finira
par vraiment massacrer tes jours

(via desbleusaucoeur)

"Les souvenirs, c’est tout ce qu’il te reste quelquefois, pour sauver ta peau, quand t’as plus rien. C’est un truc de pauvre, mais ça marche toujours."
— Alessandro Baricco,Novecento (via preciously-me)

(via desbleusaucoeur)

"Est ce que vous l’avez dit ? ” Je t’aime “, est ce que vous l’avez dit ? ” Je ne veux jamais vivre sans toi… Tu as changé ma vie… ” Est ce que vous l’avez dit ? Faire des projets, se fixer un but et travailler pour cela… Mais de temps à autre, on regarde autour de soi parce que c’est ainsi, on ne sera peut-être plus là demain."
— (via vivreaveclesmaux)

(via desbleusaucoeur)

- Tu veux que jt'appelle ?

- Non..c'est pas contre toi mais j'ai pas envie d'ouvrir la bouche pour parler..

- Tu pleure.. ?

- Non.. je me demande seulement pourquoi ne suis je pas heureuse alors que j'aurais tout pour l'être..

"Ce sont les enfants sages, Madame, qui font les révolutionnaires les plus terribles. Ils ne disent rien, ils ne se cachent pas sous la table, ils ne mangent qu’un bonbon à la fois, mais plus tard ils le font payer cher à la société. Méfiez-vous des enfants sages."
Jean-Paul Sartre - Les Mains sales
(via intimeanonyme)

(Source: lamemoiredesjours, via desbleusaucoeur)